Conduire une voiture sans permis : des règles à respecter

Publié le : 07 septembre 20213 mins de lecture

On se demande souvent pourquoi certaines personnes peuvent conduire sans avoir un permis en poche tandis que d’autres doivent impérativement en avoir un pour être au volant de leur voiture. Actuellement, la conduite d’un quelconque véhicule sur la voie publique est soumise à différentes sortes de réglementations. De ce fait, enfreindre celles-ci équivaut à des sanctions. En matière d’assurance, chaque véhicule doit s’acquitter d’un montant selon son type, ses caractéristiques, l’année de mise en circulation, le nombre de chevaux, etc… Cependant, le type d’assurance différera en général par rapport au conducteur et à la voiture.

Qui peut conduire une voiture sans permis ?

Selon la loi, toute personne née avant le 1er janvier 2018 est en droit de tenir le volant sans devoir être en possession d’un permis de conduire. Cependant, elle doit être titulaire d’un Brevet de Sécurité Routière ou BSR pour pouvoir circuler librement. Cependant, il s’agit là de voiturettes et non de voitures. Cela constitue déjà une règle conduite voiture sans permis à ne pas oublier.

Sur assurance-voitures-sans-permis.com/, vous pouvez aussi voir des informations sur la manière d’assurer sa voiture sans permis.

Est-il possible d’assurer sa voiture sans permis ?

Comme tout autre véhicule en circulation, il est nécessaire et surtout exigé par la loi d’assurer sa voiture sans permis. Il y va tout bonnement de la responsabilité civile envers autrui. Pour ce faire, il suffit de se munir de la carte grise de la voiturette concernée pour s’enregistrer ensuite chez un assureur. Un contrat d’assurance sera ensuite établi, selon les conditions définies par la durée dudit contrat, les types de risques couverts, etc…

Le choix de l’assurance voiture sans permis, comment s’y retrouver ?

Par rapport aux autres, l’assurance voiture sans permis ne nécessite pas trop de conditions. Cela est dû au fait que de un, le genre de véhicules pouvant bénéficier de ce ce type d’assurances est bridé. En quelques mots, ceux-ci ne peuvent dépasser la vitesse maximum de 45 kilomètres/heure. De deux, les autoroutes et les voies rapides leurs sont strictement interdites, vu que ces types de véhicules sont le plus souvent de petites tailles, et donc sont plus vulnérables. Enfin, pour se prémunir de tout désagrément liés à ce type d’assurance, il est plus que nécessaire de contracter une garantie pour les dommages corporels suite à un accident, une garantie pour les dommages matériels et surtout une garantie pour les poursuites judiciaires que l’on pourrait encourir.

Achat d’une voiture
Entretien des pièces de voitures sans permis : une attention particulière ?

Plan du site