Quel prix pour une assurance voiture sans permis ?

Les voiturettes et les quadricycles à moteur sont très pratiques pour les conducteurs n’ayant pas de permis. Ces véhicules faciles à garer sont également très prisés par les urbains et leur nombre croît considérablement. Mais la loi Française exige qu’ils soient assurés. Avant de circuler, quel budget faudra-t-il envisager afin de souscrire à une assurance voiture sans permis ?

Assurance VSP et classique : des garanties identiques

Pour conduire un véhicule sans permis ou VSP, vous pouvez bénéficier des mêmes garanties que celles destinées aux voitures classiques. Les assureurs proposent généralement trois formules. La formule obligatoire dite « au tiers » est la base. La formule intermédiaire combine la responsabilité civile et les garanties incendie, bris de glace et vol. Avec cette dernière, la formule « tous risques » ajoute les dommages éprouvés par le véhicule par collision ou accident ainsi que les garanties catastrophes technologiques, naturelles, tempêtes, les attentats et les actes de terrorisme. C’est au niveau de ces garanties optionnelles que la tarification de votre assurance voiture sans permis est sujette à une variation et peut faire grimper vos cotisations mensuelles. Néanmoins, il est indispensable d’y souscrire si votre quotidien l’exige. Assurance en Direct peut vous fournir de plus amples informations.

Assurance VSP : une variation de prix selon le profil

À part les garanties facultatives, d’autres critères peuvent aussi faire varier le prix de votre assurance VSP. Le profil du conducteur en est un principal. Pour un jeune conducteur, l’âge minimum requis est de 14 ans selon une directive européenne. Les antécédents du conducteur, pèsent aussi dans ce type de contrat d’assurance. En effet, les voitures sans permis sont très convoitées par les conducteurs affectés par un retrait ou une suspension de permis, car ils gardent leur droit de conduire ce type de véhicules sauf interdiction prononcée par le juge. Enfin, d’autres éléments notamment le type et l’état du véhicule ainsi que le prix voiture sans permis peuvent entrer en compte dans la tarification de l’assurance VSP. Sans oublier le lieu de résidence et/ou le lieu de stationnement de la voiture.

Assurance VSP: un tarif moyen abordable

Les tarifs VSP proposés par les assureurs sont plus attractifs que ceux des voitures classiques puisque les voitures sans permis sont rarement impliquées dans de graves accidents. Les compagnies d’assurance ne craignent pas de les couvrir vu leur vitesse limitée à 45km/h. Pour avoir une idée du tarif, une Aixam coûte environ 52€ mensuellement et 46€ pour une Ligier. En moyenne, un contrat d’assurance VSP s’élève donc entre 600 et 700€. Ainsi, pour trouver des assureurs et économiser sur le montant de vos cotisations, faire appel à un comparateur peut vous informer davantage sur les garanties couvertes dans chaque contrat, leurs conditions d’application, les exclusions ainsi que les franchises y afférentes.

Qui peut conduire une Voiture Sans Permis ?
L’évolution du gabarie